Site de Bénéjacq

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home ARCHIVES Anciens articles Départ en retraite de Mme Liliane Paniagua-2011

Départ en retraite de Liliane Paniagua-2011

Envoyer Imprimer PDF

liliane-01072011-2L’histoire de la cantine est étroitement liée à celle de Liliane Paniagua, mais aussi de Thomas Paniagua qui était président des parents d'élèves.Lors de la création du lotissement des Artigues, des nouveaux habitants sont venus à Bénéjacq, Ces nouveaux arrivants, bien souvent, travaillaient mais n’avaient pas comme beaucoup d’anciens bénéjacquois, de famille à proximité pour assurer la garde des enfants et les faire manger le midi.De ce fait, la création d’une cantine est devenue nécessaire.

En fin des années 70, l’association des parents d’élèves présidée par Thomas Paniagua, s’est battue pour obtenir et ouvrir un local pouvant servir de cantine.La municipalité de Pierre Lavigne du Cadet a proposé l’appartement du rez de chaussé de l’ancien bâtiment qui servait à l’époque de logement des enseignants.Après maintes péripéties, le logement a été transformé en salle de réfectoire et en cuisine.liliane-01072011-1

La cantine a d’abord été gérée par Mme Lartigue et Mme Née, parentes d'élèves, puis suite à un empechement, Liliane s’est proposée pour un remplacement provisoire et en bénévole. Ce remplacement a duré 28 ans.La cantine a démarré avec une vingtaine d’enfants.C’est l’association des parents d’élèves qui assurait la gestion complète de cette cantine.

Au début, les seuls revenus de la cantine étaient le prix des repas payés par les parents, il n’y avait pas bien sur de quoi dégager un petit pécule pour la cuisinière. Elle travaillait bénévolement.Thomas, Liliane et les proches de l’association ont passé des nuits blanches à s’arracher les cheveux pour assurer l’équilibre financier de cette cantine.

Pendant des années, Liliane faisait l’intégralité des courses pour la cuisine et la préparation les repas. Les frites de l’époque ne venaient pas du rayon surgelé du supermarché, c'est Liliane qui épluchait des tonnes de pommes de terre pour faire des frites maison. Elle savait composer ses menus en fonction des gouts des enfants.
Plus tard, la cantine avec sa situation financière bien équilibrée est gérée par la municipalité, Liliane est devenu employée de la commune. Pendant des années encore, elle assurait elle-même la préparation des repasliliane-01072011-3

Par la suite, les normes d’hygiène et sécurité deviennent de plus en plus contraignantes dans les locaux, la municipalité a du recourir à la livraison des repas en liaison froide. C’était la fin des repas faits main de Liliane.

Au début des années 2000, l’affluence était telle à la cantine que la municipalité a du construire une nouvelle cantine qui accueille actuellement plus d’une centaine d’enfants chaque jour.

Liliane a fait manger beaucoup d’enfants et les enfants de ces enfants, Elle était un peu la seconde maman de 2 générations d’élèves passés sur les bancs de sa cantine.Les enfants gardent un excellent souvenir de Liliane, elle a su les gérer pendant les repas avec la gentillesse, la fermeté et le sourire que nous lui connaissons tous. Une main de fer dans un gant de velours  Elle a laissé une forte empreinte sur les enfants qui se souviendront toute leur vie de Madame Paniagua, car c’est ainsi, qu’ils l’appelaient avec beaucoup de respect.Liliane a toujours été appréciée pour ses qualités humaines, son sourire, son humour. Toujours d’humeur égale, elle sait effacer ses problèmes personnels pour être à l’écoute des autres.liliane-01072011-4
Maintenant, elle pourra se consacrer entièrement à ses petits enfants, à ses loisirs, la marche, la course, la chorale et le théâtre….ah oui, elle continuera aussi à se consacrer à Thomas , son mari, qui était son président, entretemps il est devenu son maire et son employeur.

Lilina a reçu des marques de sympathie de la part de tous ses collègues et de la municipalité, autour du pot de l'amitié.

Bonne retraite Liliane.liliane-01072011-5

(Photos Patrick Vignau)

 

BENEJACQ

coin